• Séminaire/Journée d'études,

Séminaire LAPPS : Compensation entre compétence et chaleur dans les relations intergroupes : Clarifications théoriques, contraintes structurelles et fondements stratégiques

Publié le 20 février 2018 Mis à jour le 5 juillet 2018

L’équipe "Psychologie Sociale des Comportements et Cognitions" du LAPPS recevra le lundi 19 février le Professeur Vincent Yzerbyt de l’Université Catholique de Louvain la Neuve

Date(s)

le 19 février 2018

14h
Lieu(x)
Bâtiment C (Bianka et René Zazzo)
Salle C404
 Résumé :

 
La recherche sur les relations intergroupes a longtemps fait état de ce que deux dimensions fondamentales semblent orchestrer les représentations des cibles sociales : Tandis que la chaleur reflète les intentions perçues d’autrui, en ce compris leur sociabilité et leur moralité, la compétence renvoie aux moyens dont dispose autrui pour mettre ces intentions à exécution, en ce compris les ressources et la motivation (Fiske, 2015). Si ces deux dimensions ont été le plus souvent conçues comme allant de pair (l’effet de halo) ou comme étant indépendantes (Rosenberg et al., 1968), des
travaux récents suggèrent que les deux dimensions entretiennent une relation négative. Autrement dit, lorsqu’une cible sociale est décrite comme étant plus élevée en compétence qu’une autre, elle est également supposée moins chaleureuse et inversement. Yzerbyt, Provost, and Corneille (2005)  parlent de compensation pour décrire cette tendance à contraster des cibles sociales sur les deux dimensions fondamentales (pour une revue de questions, voir Yzerbyt, 2016, 2018). Dans cette présentation, il sera question d’illustrer le processus de compensation dans le jugement social dans une série de situations. Après avoir clarifié certaines questions théoriques, on mettra en évidence certaines contraintes structurelles et on illustrera les enracinements motivationnels. Singulièrement, on fournira des éléments à l’appui de l’hypothèse selon laquelle le souci de paraître tolérant et magnanime, dans le chef des groupes de haut statut, et le souhait de redorer son blason, dans le chef des groupes de bas statut, sont au coeur des jugements compensatoires. Au final, les données indiquent que la compensation joue un rôle de premier plan dans les interactions intergroupes, et notamment comme mécanisme de pérennisation des rapports sociaux existants.
 

Mis à jour le 05 juillet 2018