• Séminaire/Journée d'études,

Séminaire LAPPS : les parcours professionnels contemporains, entre continuité et fracture

Publié le 7 novembre 2017 Mis à jour le 4 juillet 2018

LE LABORATOIRE PARISIEN DE PSYCHOLOGIE SOCIALE (LAPPS, EA4386), EQUIPE TRAVAIL, EGONOMIE, ORIENTATION, ORGANISATIONS (TE2O) VOUS INVITE A LA CONFÉRENCE DE GENEVIEVE FOURNIER - CRIEVAT (Le Centre de recherche et d'intervention sur l'éducation et la vie au travail), Université Laval Québec

Date(s)

le 20 novembre 2017

14h-16h
Lieu(x)
Bâtiment W (Max Weber)
Salle de conférence
LES PARCOURS PROFESSIONNELS CONTEMPORAINS, ENTRE CONTINUITE ET FRACTURE


À l’heure du développement d’une société post-industrielle, marquée par le développement d’une économie du savoir et par l’instabilité de l’environnement de travail, on observe une plus grande diversité des parcours professionnels, qui peut être interprétée comme le signe d’une déstandardisation des carrières individuelles, sous l’effet d’une double tendance à la désinstitutionalisation (érosion des modèles de curriculum) et à la déchronologisation des étapes de vie. Ainsi, les transitions professionnelles, initiées ou subies, prévues ou soudaines, se multiplient tout au long de la vie professionnelle qui devient aussi plus imprévisible pour un nombre croissant de travailleurs et de travailleuses. Quels sont les principaux éléments séquentiels, dynamiques etstructurants de ces vies professionnelles ? Comment les distinguer entre elles dans un horizon
temporel à long terme ?

La communication apportera quelques éléments de réponse à ces questions.

La première partie présente les cinq axes d’analyse qui ont servi à la construction des parcours professionnels. Ces axes sont issus de l’intégration de deux corpus théoriques complémentaires : l’approche Parcours de vie (ex. Elder, 2009) et les théories systémiques (ex.Vondracek & Porfeli, 2008) et constructivistes (ex. Savickas et al., 2009) en développement de carrière.
La seconde partie présente à grands traits cinq parcours professionnels distincts, élaborés à partir d’entretiens narratifs menés auprès de 80 travailleurs et travailleuses québécois.

Références

Elder. G. H. Jr. (2009). Perspectives on the life course. Dans W. R. Heinz, J. Huinink, & A. Weymann (Dir.), The life course reader. Individuals and societies across time (pp. 91-110). Chicago, IL: The University of Chicago Press.
Fournier, G., Gauthier, C., Perron, F., Masdonati, J., Zimmermann, H., & Lachance, L. (2017). Processus de reconversion professionnelle de travailleur.euse.s inscrit.e.s dans des parcours professionnels marqués par la mobilité : entre le deuil du métier et le désir de réinvestir sa vie autrement. L'orientation scolaire et professionnelle,46(3), 363-400.
Masdonati, J., Fournier, G., Pinault, M. et al.(2016). The evolution of work values during the school-to-work transition: the case of young adults in the “missing middle. International Journal for Educational and Vocational Guidance, 16(2), 189-212.
Savickas, M. L., Nota, L., Rossier, J., Dauwalder, J.-P., Duarte, M. E., Guichard, J., Soresi, S., Van Esbroeck, R., & Van Vianen, A. E. M. (2009). Life designing: A paradigm for career construction in the 21st century. Journal of Vocational Behavior, 75(3), 239-250.
Vondracek, F. W., & Porfeli, E. J. (2008). Social contexts for career guidance throughout the world. Developmentalcontextual perspectives on career across the lifespan. Dans. J. A. Athanasou & R. Van Esbroeck (Dir.), Internationalhandbook of career guidance (pp. 209-225). New York: Springer.

Invitant Isabelle Olry-Louis
 

Mis à jour le 04 juillet 2018